Accueil Smartphones Honor 9 : Le smartphone haut de gamme méconnu

Honor 9 : Le smartphone haut de gamme méconnu

-

Il y a de ces smartphones qui, sans faire grand bruit, ont pourtant de très bons arguments à opposer aux modèles de référence de leur gamme.

C’est le cas du mobile que nous allons vous présenter aujourd’hui.

Positionné dans le haut de gamme, l’Honor 9 est en effet un flagship à prix abordable, lancé par Huawei pour offrir une alternative plus accessible au P10.

Honor 9

Design brillant, performances premium supportées par un puissant processeur Hi Silicon Kirin 960 couplé à une RAM de 4/6Go, son de top qualité, mais surtout configuration dual caméra arrière, Huawei a définitivement mis la barre très haute avec ce téléphone tournant sous Android 7.0 Nougat avec surcouche maison EMUI 5.1.

Sur le papier, l’Honor 9 a tout d’une bête de puissance et notre rédaction a pu toucher du doigt les très nombreux atouts de ce mobile haut de gamme, pas très connu.

Retrouvez sans plus attendre notre analyse complète de la fiche technique et des fonctionnalités du Huawei Honor 9.

L’Honor 9 en bref :

  • Design : look incurvé en cristal avec cadre en aluminium, protection 3 D Gorilla Glass 3 à l’arrière
  • Écran : 5,15 pouces, LTPS IPS LCD ; de résolution 1,080 x 1,920 px et de densité 428 ppi
  • Caméra principale : Dual Camera : capteurs 20 Mpx monochrome + 12 Mpx couleur, ouverture à f2.2, distance focale 27 mm ; dual-LED double tonalité ; zoom hybride 2x, modes de capture vidéo 2160 p et 1080 p à 30/60 ips
  • Caméra selfie : 8 Mpx ; ouverture à f/1.9 ;  distance focale de 26 mm, simulateur d’effet bokeh, enregistrement vidéo en 1080 p à 30ips
  • Système d’exploitation Android 7.0 Nougat avec surcouche Huawei EMUI 5.1
  • Chipset : SoC Kirin 960 ; huit cœurs (4 x Cortex-A73 à 2,4 GHz + 4xCortex-A53 à 1,8 GHz) ; Carte graphique octa-core Mali-G71
  • Mémoire : 4/6Go de RAM ; 64/128 Go de mémoire interne, extensible via micro SD
  • Audio : technologie Huawei Histen 3D sound
  • Batterie : 3,200 mAh Li-Po, avec système de charge rapide
  • Connectivité : Dual-SIM ; 4G LTE-A (Cat. 12 600/150 Mb/s) ; compatibilité USB-C ; NFC ;  Bluetooth 4.2 ; Wi-Fi a/b/g/n/ac ; GPS/GLONASS/Beidou/Galileo

Unboxing du Honor 9

Le Honor 9 vient dans un joli packaging. Au déballage de la boite repliée sur les côtés qui le contient, on retrouve les accessoires classiques : chargeur 18W, une coque transparente en plastique, ainsi qu’un câble USB Type-C.

Huawei ne propose malheureusement pas de casque audio.

 

Honor 9

Dès le premier contact avec le Honor 9, c’est son design très brillant qui retient l’attention.

Ce mobile est de ces appareils qui ne passent pas inaperçus.

Sans être franchement innovant, le look de ce haut de gamme estampillé Huawei est très esthétique.

Honor 9

Le Honor 9 arbore une belle robe formée par deux pièces en verre que sépare un cadre en aluminium avec finition mate.

On a affaire à un look assez familier. Cependant, les designers du constructeur ne se sont pas privés d’appliquer un design incurvé 3D sur le dos.

Outre ce point caractéristique, la façade dorsale du Honor 9, scrutée dans le verre, présente une texture simulant des empreintes digitales.

Au devant du Honor 9, Huawei a choisi un écran de diagonale 5,15 pouces.

Celui-ci est en verre 2.5 D et bénéficie d’un traitement Gorilla Glass 3 pour une protection renforcée contre les chutes légères.

Ces caractéristiques contribuent tant bien que mal à une bonne prise en main du téléphone.

Celui-ci se montre cependant un peu trop glissant. Vous devez donc être vigilant afin qu’il ne vous tombe pas des mains ou fasse une chute lorsque vous le posez sur une surface non plate.

La coque transparente  en plastique fournie corrige ce défaut.

Du reste, le bon choix de matériaux et la conception soignée du Honor font qu’il respire la qualité. On sent tout de suite une touche premium et une construction solide.

Ergonomie

Sur le contour supérieur du Honor 9, on note la présence d’un microphone secondaire et d’un infrarouge, tandis que la bande juste en dessus de l’écran 5,15 pouces accueille : la caméra selfie de 8 Mpx, la sortie du haut-parleur et un voyant de notification.

La touche home est naturellement implantée en dessous de l’écran et dissimule un scanner d’empreintes digitales – au passage très réactif et précis.  

Honor 9

Ce bouton physique est accompagné de deux touches capacitives très discrètes : elles ne s’allument que lorsqu’on les touche et ont les fonctions classiques Retour et Tâches.

Au choix, vous pouvez vous passer d’elles, en les désactivant.

La touche Home est en effet entièrement paramétrable et peut jouer le rôle d’un outil multifonctionnel, capable d’accomplir différentes actions, dont celles dévolues aux deux touches capacitives.

En ce qui concerne la distribution des autres boutons physiques, connectiques et ports, il n’y a pas grand-chose à reprocher au Honor 9.

Tandis que le slot hybride SIM est logé sur le côté gauche, il faut de basculer sur la droite pour ajuster le volume et allumer/éteindre l’appareil.

Honor 9

La prise audio jack, un port USB, ainsi qu’une grille couvrant le haut-parleur et le microphone principale sont présents en bas du Honor 9.

Au dos, on retrouve l’habituelle caméra arrière qui, comme nous l’introduisions présente une configuration dual camera. Un flash double tonalité l’accompagne.

Écran

L’écran de diagonale 5,15 pouces qui équipe l’Honor 9 est de type LTPS et rétroéclairé avec la technologie LCD.

On gagne donc en taille par rapport aux 5,1 pouces du Huawei P10.

Cependant, la dalle en dessous est toujours de type IPS et affiche la même résolution 1080p. La densité des images est quant à elle de 428 ppi.

Honor 9

Avec une telle configuration d’écran, les niveaux de noirs mesurés sont profonds et la luminosité maximale s’établit à 522 nits.

Ces très bons chiffres se traduisent par un excellent taux de contraste de 1479:1 et une qualité d’affichage de meilleure facture que celle qu’offre l’écran 5,2 pouces du Honor 8.

Hardware et performances du Honor 9

Pour propulser son Honor 9, Huawei a reconduit le processeur Kirin 960 déjà présent dans les P10 et Mate 9.

Ce processeur développé par le fabricant de composants maison, HiSilicon, fait ses preuves depuis un bon moment déjà et est incontestablement un des SoC les plus puissants actuellement.

La configuration de cette puce octacore est la suivante : le principal processeur se compose de quatre cœurs Cortex-A73 tournant à 2.4 GHz, tandis qu’une seconde rangée associe quatre noyaux Cortex-A53, qui cadencent à 1,8 GHz. Comparativement à l’A72, le Cortex-A73 consomme 30 % d’énergie à performance équivalente.

Tandis que les tâches graphiques sont confiées à une carte octa-core Mali-G71, la mémoire RAM du Honor 9 varie selon la version, 4 ou 6 Go. Quoi qu’il en soit, la gestion multitâche est très fluide et à l’abri des bugs. De même, l’expérience de gaming sur ce haut de gamme Huawei est agréable, y compris avec les jeux de dernière génération.

Un bémol toutefois : les performances de la carte graphique sont automatiquement réduites pour prévenir la surchauffe.

Un système de refroidissement comme celui intégré au P10 aurait changé la donne.

À la décharge du constructeur, le design partiellement en verre — un matériau non conducteur — du Honor 9 rend la tâche un peu plus compliquée qu’avec la construction entièrement métallique du P10.

Par ailleurs, le stockage de données sur l’Honor 9 est pris en charge par un mémoire interne de 64, dont 51 Go sont réellement disponibles. Toutefois, vous pouvez choisir d’étendre cette capacité via une carte microSD.

Software du Honor 9

Pour faire tourner le Honor 9, Huawei a choisi installé le dernier ROM EMUI, à savoir la version 5.1, spécialement développée pour sa nouvelle gamme.

Ce logiciel est basé sur le système d’exploitation Android 7 Nougat. Le constructeur a apporté à cet OS Google des changements à divers niveaux, qui se ressentent sur les performances boostées de ce haut de gamme.

Huawei est en effet allé jusqu’en profondeur pour des améliorations appréciables. Le EMUI 5.1 améliore ainsi la capacité de détection et la précision du tactile, la gestion de la mémoire RAM, et intègre des algorithmes qui rendent l’organisation des photos plus pratique.

Le système de verrouillage est ingénieux : à chaque mise en route, on est accueilli par un nouveau fond d’écran et la galerie s’enrichit automatiquement avec de nouveaux thèmes, dès que le WiFi est activité.

De nombreux raccourcis rendent en outre l’utilisation du téléphone plus intuitive. Par exemple, en pressant sur le bouton volume vers le bas, vous accédez rapidement à la caméra, pour immortaliser un moment d’un geste intuitif.

D’autres raccourcis gestuels habituels sont présents. C’est le cas notamment de la capture d’écran, ainsi que la séparation de ce dernier en deux.

S’agissant de la zone de notifications, c’est à un parfait mélange 50/50 de Nougat et Emotion qu’on a affaire.

L’apparence des bascules rapides a été revue et l’interrupteur d’ajustement de la luminosité y fait son apparition, contrairement à la version bruite de l’OS Google.

Par comparaison, les notifications s’apparentent à ce qu’on observe sur le Google Pixel.

Le Honor 9 vient par ailleurs avec une multitude d’applications préinstallées. À la suite Google, Huawei a ajouté quelques applications intéressantes comme Booking.

Vous avez toutefois la possibilité de désinstaller complètement celles que vous jugez inutiles.

Caméras et performances photographiques

Pour son P9, Huawei a reconduit la même configuration dual caméra présente sur le P10 et le Mate 9.

Ainsi, la caméra principale est composée d’un capteur monochrome de 20 Mpx et d’un autre de type RVB, qui lui est crédité de 12 Mpx.

Les deux disposent d’une lentille qui s’ouvre à f/ 2.2 et a une distance focale de 27 mm.

Honor 9

Pour les prises de nuit ou à faible luminosité, il est prévu un flash LED double tonalité. Celui-ci lui permet de garantir un rendement légèrement au-dessus de la moyenne.

Malgré des imperfections observées, les résultats obtenus grâce au fonctionnement en duo des deux capteurs sont globalement bons.

Les conditions de luminosité influencent bien sûr la qualité des prises.

En journée, nous recommandons les captures en couleur avec le capteur 20 Mpx, qui délivre des clichés détaillés et bien contrastés.

A contrario, préférez celui de 12 Mpx lorsque l’éclairage n’est pas très bon.

L’interface photo du Honor 9 donne accès à de nombreux modes, fonctions et possibilités de réglages. Sont entre autres de la partie : les modes Portrait, Beauté, ainsi que les effets Portait et Bokeh.

Pour les selfies, une caméra avant de 8 Mpx a par ailleurs été prévue et livre des clichés de qualité, avec de belles simulations d’effets bokeh.

Le Honor 9 filme en 4K. Mais, comme le P10, il utilise le codec H.265, qui pour le moment n’est pas compatible avec YouTube.

On se console avec la taille réduite des fichiers qu’offre ce type d’encodage.

D’autres modes de capture sont toutefois disponibles : le 1080p par exemple qui utilise la compression MPEG-4 et livre donc des vidéos compatibles avec YouTube.

Connectivité et durée de vie de la batterie

En plus des technologies 3G, 2 G et GSM, l’Honor 9 supporte les réseaux mobiles 4G LTE.

On atteint donc théoriquement une vitesse maximale de 600 Mb/s en téléchargement, contre 150 Mb/s en chargement. L’expérience de navigation internet est de haut vol.

Pour les connexions sans fil, Huawei a doté ce smartphone des technologies Wi-Fi a/b/g/n/ac, double bande, avec fonctions Wi-Fi Direct et Hotspot.

Sont également de la partie les connectivités Bluetooth 4.2, NFC, A-GPS ou encore GLONASS.

Le port USB du téléphone est en outre de type C et accepte uniquement la configuration USB 2.0, ce qui suppose une vitesse de transfert de 480 Mb/s en théorie. Pas d’USB 3.0 ou 3.1 pris en charge donc.

En ce qui concerne les autres connectiques, le Honor 9 s’équipe d’une prise audio 3.5 mm et dispose en plus d’un blaster IR qui permet de contrôler à distance les appareils de la maison. À noter par ailleurs l’absence de la fonction FM radio.

Autonomie

L’alimentation du Huawei Honor 9 est assurée par une batterie non-amovible de capacité 3 200 mAh.

La charge de celle-ci se fait à partir d’un chargeur capable de sortir un courant 5V/2A ou 9V/2A, avec une puissance maximum de 18 W.

Honor 9

En 30 minutes, la batterie se recharge de 33 % lorsqu’on utilise le chargeur fourni.

Pour faire le plein, il faut en revanche un peu moins de deux heures.

Le Honor 9 est alors capable d’offrir une autonomie confortable, en mode vidéo, appel, navigation internet ou en veille.

Les bons scores obtenus par la batterie se justifient aussi par le bon rendement énergétique de la configuration technique Kirin 960 + EMUI 5.1.

Conclusion et prix

Mis à part quelques défauts, notamment au niveau du système de refroidissement, de la section photographique et de la coque un peu trop glissante, le Honor 9  a de bons arguments à faire valoir dans le haut de gamme.

Derrière son design brillant, ce mobile dévoile une bête de puissance propulsée par l’un des plus puissants SoC actuellement sur le marché.

Vous pouvez vous le procurer auprès de nos partenaires pour un prix tournant autour de 400 €, ce qui en fait un modèle haut de gamme abordable.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire !
Entrez votre nom

Must Read

Comment récupérer les données de votre smartphone

Vous-avez perdu toutes les données de votre téléphone ? Votre carte mémoire ne répond plus ?Comment choisir le meilleur logiciel de récupération de données...

La Réalité Virtuelle pour votre smartphone

Vous n'avez pas pu passer à côté des annonces sur la réalité virtuelle : il existe désormais de nombreux casques pour découvrir ce nouveau...

Twitch, la plateforme à adopter en cette rentrée 2018 ?

Aucun doute permis sur le sujet, la vidéo s'impose comme étant l'un des grands sujets de cette rentrée 2018. Et c'est donc très logiquement...

Xiaomi Amazfit Smartwatch 2 : La montre nouvelle génération

Une fois n'est pas coutume, nous allons vous présenter une montre, qui pourra accompagner votre smartphone dans votre quotidien.Les montres connectée se sont révélées...

Xiaomi Mi Pad 4 : l’apple ipad Killer ?

Xiaomi a présenté la nouvelle génération de ses tablettes les Xiaomi Mi Pad 4, qui dans la lignée de ses trois consœurs mise sur un...